• CLD de la Mitis
  • MRC de la Mitis
  • Facebook TVM

Promesse faite; promesse tenue à Mont-Joli. Un écho de Roger Boudreau.

 

les echos budget 600

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, ainsi que les six membres du conseil municipal, Gilles Lavoie, Annie Blais, Robin Guy, Jean-Pierre Labonté, Alain Thibault et Denis Dubé, affichaient tous un beau sourire lors de la présentation des prévisions budgétaires 2018 et du programme triennal d’immobilisations 2018-2019 et 2020, lundi dernier, devant une maigre assistance. 

 

Heureusement, une dizaine de membres de la Fraternité  des paramédics de La Mitis-Rimouski-Neigette se sont pointés  à la séance extraordinaire prévue à 20h30. Et en sont repartis satisfaits ayant obtenu l’appui des autorités municipales dans leurs démarches auprès du gouvernement québécois.

Ils avaient de quoi  se réjouir les élus mont-joliens qui ont tenu promesse en maintenant la facture de taxes à 2 431.07$ pour 2018, soit le même montant que l’an dernier. Mais, car il y a toujours un MAIS dans une excellente nouvelle : pour les résidents du territoire de « l’ancien St-Jean-Baptiste » le compte de taxes moyen pour une résidence évaluée à 142 000$ est augmenté de… 14$. Paraît-il que les résidents en auront largement pour leur argent car des travaux extrêmement importants seront exécutés dans ce secteur a-t-on pu apprendre dans le programme  triennal d’immobilisations pour l’an prochain. En fait, une somme de 2 millions de dollars est prévue pour des travaux de voirie sur l’avenue du Sanatorium. Ce projet sera subventionné  à 75% par le programme  de réhabilitation du réseau routier  local du ministère des Transports du Québec.

 

Une somme de 200 000$ sera allouée pour l’implantation  de compteurs d’eau dans les industries, commerces et institutions ainsi que dans une soixantaine de résidences à des fins d’échantillonnage. 

 

Le projet d’un hôtel dans les limites de Mont-Joli est sérieux, très sérieux. Ainsi, des travaux seront effectués dans le secteur du futur hôtel afin d’y aménager une voie d’accès et compléter le drainage du terrain. D’autres travaux de voirie  seront réalisés sur l’avenue de la Gaspésie afin de réduire le trafic lourd  sur le boulevard Jacques-Cartier, près de la station-service Ultramar.  Au cours de 2018, les camions lourds auront uniquement accès à l’Avenue de la Gaspésie par le boulevard Jacques-Cartier, mais devront  quitter la rue d’Anjou en utilisant l’ancien tracé du deuxième rang.

 

Personne ne conteste que les taxes soient plus élevées à Mont-Joli que dans certaines municipalités comparables. Le montant de la facture de taxes a d’ailleurs fait l’objet de nombreuses critiques durant la dernière campagne électorale. Ne pas le dire ou prétendre le contraire seraient faire injure  à l’intelligence des contribuables mont-joliens. D’où la poursuite des efforts de l’actuel Conseil pour ramener la facture à un montant plus raisonnable pourrait-on dire. Mont-Joli se tire tout de même très bien d’affaire dans un profil financier datant du 18 octobre 2017 et portant sur l’endettement total net à long terme par 100$ de richesse foncière uniformisée parmi la classe de population de 2 000 à 9 999 habitants. Ainsi à Mont-Joli, l’endettement est de 1.51$ alors qu’il est de 2.15$ dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent et de 2.05$  pour tout le Québec. Pas trop mal n’est-ce-pas???

 

Le maire, Martin Soucy, s’attendait peut-être à une forte affluence au dévoilement  du budget 2018 et  du programme triennal d’immobilisations. C’était en tout cas son souhait car monsieur Soucy  a fait des communications l’un des axes  de développement de  son mandat. Il doit en être question lors des discussions portant sur  le plan d’action  d’une durée de cinq ans que la Ville doit commencer à élaborer en janvier prochain. Noble intention que de vouloir mieux informer les contribuables mais pour remplir la salle du conseil municipal il faut surtout, malheureusement, des dossiers très très chauds. Des dossiers provocateurs somme toute. Je ne crois pas que les élus mont-joliens soient dans cette ligne de pensée.

 

Pas de « niaisage » avec le nouveau conseil  municipal : dans le but de permettre à   familles de s’établir à Mont-Joli, une somme de 400 000$ a été planifiée afin de participer  financièrement à un nouveau développement résidentiel.

 

Après la séance, trois fumeurs, deux conseillers et un haut fonctionnaire,  se sont empressés de sortir à l’extérieur pour  fumer une « bonne » cigarette »! Selon mon estimation personnelle, ils étaient dans les règles pour fumer près de l’hôtel de ville. Pour ne rien vous cacher, je ne sais strictement rien de ces règles car je n’ai jamais fumé de ma vie!!!

Nos coordonnées

Télévision de La Mitis

1806, Isidore-LeChasseur
Mont-Joli (Québec)
G5H 2Z4
Bur. : 418-775-2842

Courriel :     Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Facebook : http://www.facebook.com/TelevisionLaMitis